Ce mois-ci, nous partons à la rencontre de Jérôme, CEO de notre agence de social media eCCF Normandie ! L’idée de cette interview est d’apprendre à connaître notre équipe à taille humaine à travers un petit question-réponse rapide. Êtes-vous prêt à découvrir qui se cache, depuis 2013, derrière eCCF ? 

Bonjour Jérôme ! Peux-tu te présenter et nous décrire ton parcours avant de fonder eCCF Normandie ?

Ma première carrière était dans la musique. J’ai travaillé pour Ibanez pendant dix ans et en parallèle, je donnais des cours de guitare, toujours avec la marque, entre deux répétitions et concerts. Je n’ai jamais arrêté la musique : même aujourd’hui, j’adore toujours autant jouer et répéter (quand on peut) avec mon groupe. 

Après cette carrière musicale, j’ai été dix ans directeur commercial d’une société d’import-export. Ce que j’en retiens, ce sont surtout les voyages pour achat et négociation. J’ai pu découvrir Hong-Kong grâce à ce poste, ça en vaut la peine, non ?

Qu’est-ce qui t’a motivé à créer eCCF ?

Quand j’étais dans l’import-export, les réseaux sociaux n’existaient pas et je passais beaucoup de temps avec les clients. Ils commençaient tout juste à créer des sites Internet pour vendre leurs produits et nous, nous avons mis en place qu’on appellerait aujourd’hui du dropshipping : on expédiait directement aux acheteurs les produits de nos clients. Facebook est ensuite arrivé et il m’est tout de suite paru logique que les entreprises pouvaient l’utiliser pour communiquer sur leurs activités. Nous avons plus de clients, augmentation de chiffres d’affaires, je passais plus de temps à donner des conseils communication aux clients qu’à leur vendre les produits de la boîte… Je me suis beaucoup formé aux nouveaux métiers du web, tout en notant toutes mes idées dans un carnet. Après quelques années, je me suis dis que ce serait pas mal que je ne fasse plus que ça, sans patron. Et quand je me suis senti prêt, j’ai repris mon carnet et eCCF est né !

Quel est ton poste au sein d’eCCF et tes missions ?

Ça fait depuis 2013 que j’ai fondé eCCF et mon poste n’a pas cessé d’évoluer depuis le premier jour ! Au début, j’étais tout seul, obligé de tout faire : prospection, relation client, rédaction, graphisme, community management, articles de blogs… Bref, c’était varié, mais plus la demande augmentait, plus il fallait déléguer. C’est là que l’équipe a commencé à prendre forme. 

Aujourd’hui, mes missions sont essentiellement centrées autour de la relation client. Quand je ne suis pas au téléphone, je suis sur la route pour aller chercher du contenu ou élaborer les stratégies de communication chez les clients. En bref, je suis rarement au bureau et quand j’y suis, c’est soit pour de l’administratif soit pour parler évolution avec Antoine, Elodie et Baptiste ! 

Le plus drôle dans tout ça ? Je suis daltonien. Monter une agence de communication visuelle sans voir les couleurs, c’est pas commun… Comment vous dire que maintenant, je connais les codes hexadécimaux par cœur 😅 

Si tu devais décrire ta journée type…

Je crois que je n’ai jamais vraiment eu de journée type dans mon travail ! Aucun jour ne se ressemble. Mais il y a une chose que je fais absolument tous les matins : 45 minutes de veille sur Twitter en buvant mon café. 

Comme je le disais, je suis très souvent en déplacement chez les clients. À l’année, c’est plus de 60 000 km que je parcours. Mais c’est aussi ce qui fait le charme du job : on voit du pays !

Il y a des journées qui sont complètement improbables : je commence par une balade en tracteur, je continue par grimper en haut d’un échafaudage et je finis par filmer des sauts à l’élastique ! Combien de fois j’ai escaladé des trucs pour pouvoir avoir un bel angle de vue ? Sans compter les conditions climatiques qui ne sont pas toujours de mon côté ! 

Les domaines d’activités que l’on couvre sont très variés, c’est aussi pour ça que nous investissons toujours dans du nouveau matos. Aujourd’hui, on a la chance de pouvoir couvrir toutes les situations et météos : stabilisateur, Go Pro, Camera Timelapse, micros… La palette de possibilités avec tout ça est quasi infinie !

Quelle est LA mission que tu préfères réaliser au cours de tes journées ?

J’adore mettre en place des stratégies pour les clients. Y’a ce côté réflexion qui est très enrichissant et pouvoir voir tout ce qu’on imagine se concrétiser, c’est très grisant comme sensation ! Bien sûr, aller chez les clients, discuter avec eux, prendre le contenu, c’est le cœur de mon métier et c’est toujours un véritable plaisir. Grâce à ce poste, j’ai pu et je peux découvrir des univers d’entreprises totalement différents ! 

Jérôme, c’est quelqu’un qui ne tient pas en place et fourmille d’idées. Deux grandes qualités pour un poste comme le sien, vous ne pensez pas ?